En poursuivant votre navigation, vous en acceptez les conditions générales d'utilisation et notamment l'utilisation des cookies. Pour en savoir plus

X

Le pouvoir nuit-il gravement au cerveau?

À propos

Le pouvoir nuit-il gravement au cerveau?

Lundi 20 mai 2019 | 22h00

x
Bande-annonce

La toute puissance présidentielle serait-elle responsable de dérives comportementales des présidents? Attitude agressive de Nicolas Sarkozy : tout le monde se souvient du désormais célèbre « casse-toi pauvre con ». Décisions solitaires et incompréhensibles de François Hollande, comme l’a illustré, par exemple, l’affaire Léonarda. Les deux derniers quinquennats ont été émaillés d’incidents, parfois inexplicables, qui ont choqué et accru la défiance des Français. Nicolas Sarkozy et François Hollande prétendaient, chacun à leur façon, transformer la fonction présidentielle, mais ont aussi, en retour, été changés par elle. Quant à Emmanuel Macron, son attitude autoritaire et certaines de ses saillies peu jupitériennes sur « les cyniques » et « les fainéants » posent, elles aussi, la question d’un « pétage de plomb » présidentiel. Comme si le pouvoir avait plus d’effet sur le cerveau que le cerveau sur le pouvoir.

De récentes recherches en psychologie et neurosciences ont montré à quel point le pouvoir, la solitude et le stress influençaient nos comportements. Quels sont les effets du pouvoir politique et quel rôle joue-t-il dans les impairs que nous avons récemment pu observer? Hélène Risser et Hélène Fresnel ont mené l’enquête.

Détails

  • Catégorie : Documentaire
  • Année de production : 2018
  • Pays d'origine : France
  • Durée : 00:54:00

GÉNÉRIQUE

  • réalisateur: Hélène Fresnel
  • réalisateur: Hélène Risser