La grille horaire est ajustée à votre fuseau horaire [17H52 HE]. Vous pouvez changer de fuseau horaire à l'aide du bouton dans le coin à droite.

X

Habiter le monde

Épisodes

Burkina Faso - La cité labyrinthe

Vendredi 11 août 2017 | 21h30

EN REDIFFUSION :
Vendredi 18 août 2017 à 02h00

Philippe se rend au Burkina Faso, en Afrique de l’Ouest, dans le village de Tiébélé, situé à 172 km au sud de la capitale du pays. Dans ce village se situe la cour royale des Kasséna, une ethnie installée sur ce territoire depuis le XVIe siècle. Il s’agit du centre du pouvoir politique et religieux des Kasséna. L’architecture de cette cour est très particulière : il s’agit de cases de terre dont les différentes formes correspondent à différentes fonctions, regroupées en concessions. Peintes et ornées de nombreux motifs symboliques, elles forment un ensemble riche de signification. Philippe veut comprendre de quelle façon cette architecture, plus qu’un simple habitat, agit comme un véritable trait d’union entre les différentes générations kasséna.

Philippe est accueilli par Cyril, l’un des princes de Tiébélé. Cyril fait découvrir à Philippe la cour royale. Chaque concession regroupe les membres d’une même famille. Les formes des cases indiquent le statut de celui qui y habite : célibataire ou marié par exemple. Philippe se rend également compte que les cases sont construites dans un but défensif. Il s’agit avant tout de se protéger des bêtes sauvages ou d’éventuelles ethnies ennemies.

Philippe se rend ensuite sur le chantier de construction d’une case pour le cousin de Cyril qui va se marier. La construction d’une nouvelle case est un acte collectif : il s’agit pour les hommes d’aider celui qui s’installe. Les adultes transmettent aux enfants la façon dont on construit une case. Ce principe de partage ne s’arrête pas aux participants seuls. Ainsi la terre qui sert à fabriquer la case est récupérée d’autres cases désormais inhabitées. Il s’agit d’un processus de renouvellement.

Philippe assiste à la décoration d’un mur par un groupe de femmes dont c’est la prérogative. C’est la maison d’Awa qui est décorée. En retour, celle-ci offrira à manger aux autres femmes. La conduite des travaux se fait donc dans un esprit de partage et de réciprocité. C’est Kayé, la plus âgée, qui conduit les travaux : elle transmet à ces femmes réunies autour d’elle non seulement des techniques, mais également une identité et une mémoire kasséna.

La journée se termine autour du feu en racontant des contes, perpétuant cet esprit de partage et de transmission d’une culture et de valeurs. Les femmes ont préparé le tô, plat national du Burkina.

L’architecture pour les Kasséna s’exprime avant tout dans l’acte de construire. Matériaux techniques et chants sont à la base du lien social. Ils trouvent leur unité en construisant ensemble.

Détails

  • Catégorie : Épisode documentaire
  • Année de production : 2015
  • Pays d'origine : France
  • Durée : 00:26:00

GÉNÉRIQUE

  • animateur: Philippe Simay
  • réalisateur: Jacques Offre

Vidéos

À propos

Habiter le monde

Avec Habiter le monde, le philosophe Philippe Simay nous emmène à la découverte des habitats les plus singuliers de la planète, afin d’en découvrir le sens et d’en partager les richesses.

Détails

  • Catégorie : Documentaire
  • Année de production : 2015
  • Pays d'origine : France

GÉNÉRIQUE

  • narrateur: Philippe Simay
  • producteur: Estelle Mauriac
  • producteur: Fabienne Servan Schreiber
  • réalisateur: Olivier Lassu
  • réalisateur: Jacques Offre
  • réalisateur: David Perrier