La grille horaire est ajustée à votre fuseau horaire [04H14 HE]. Vous pouvez changer de fuseau horaire à l'aide du bouton dans le coin à droite.

X

Habiter le monde

Épisodes

Inde - La vallée des bambous

Philippe est à l’extrême nord-est de l’Inde, dans l’Arunachal Pradesh. Il s’agit d’un état méconnu et difficile d’accès, enclavé entre le Tibet, le Bouthan et la Birmanie. Philippe se rend de le village de Pongin, au coeur d’une immense forêt. Il va à la rencontre des Adi, aussi appelés les « hommes des collines », une ethnie d’environ 100 000 personnes disséminées dans la région himalayenne. Ils ont longtemps vécu en autarcie en exploitant principalement un matériau local : le bambou.

Philippe rejoint Oni, qui lui fait découvrir son village. Le bambou est omniprésent. Il sert non seulement à construire la structure de base des maisons, mais également les murs et le mobilier de celles-ci. Oni habite dans cette maison depuis 20 ans même si, précise-t-il, il doit effectuer des travaux de réparation tous les cinq à six ans. Lorsque la maison est trop abîmée, ils en construisent une nouvelle en utilisant les morceaux de bambous recyclables de l’ancienne maison.

Une nouvelle maison doit justement être construite. Oni propose à Philippe de l’accompagner dans une plantation de bambous à l’orée du village. Là, Oni explique à Philippe la façon dont on coupe le bambou, mais aussi quel type de bambou il faut couper. Il faut attendre le 3e jour après la pleine lune pour éviter que le bambou ne contienne une trop grande quantité de sucre, ce qui attire les insectes. Il faut également attendre que le bambou ait au moins deux ans. Les plus vieux portent des marques noires et, avec la croissance, l’écorce est plus rugueuse. Oni estime que pour une petite maison, les Adis ont besoin d’environ 50 bambous et pour une grande maison, environ 100 bambous.

Philippe rencontre ensuite un architecte, Ghani Zaman, qui a consacré sa vie au bambou. Il est venu chez les Adi pour continuer à se former et échanger des connaissances avec ceux qui maîtrisent le bambou mieux que personne. Ghani Zaman partage avec Philippe son idée selon laquelle le bambou devrait mieux être considéré en tant que matériau, au lieu d’être accepté comme étant un matériau « pauvre », juste bon à construire des échafaudages. En effet, le bambou a de nombreuses vertus : il pousse extrêmement rapidement et il absorbe 30 % de CO2 de plus que les arbres tout en produisant la même quantité d’oxygène.

Ghani Zaman explique ensuite les techniques que les Adis utilisent pour construire la nouvelle maison. Une fois que celle-ci est terminée, Philippe est invité à la visiter. Pour Philippe, la façon d’habiter des Adi est riche d’enseignements. En effet, ceux-ci ont réussi à faire de leur isolement une force en tirant parti du bambou. Pour eux, le bambou n’est pas seulement la condition matérielle de leur existence, il est aussi au coeur d’un véritable mode de vie, plus respectueux de la nature et des hommes.

Détails

  • Catégorie : Épisode documentaire
  • Année de production : 2015
  • Pays d'origine : France
  • Durée : 00:26:00

GÉNÉRIQUE

  • animateur: Philippe Simay
  • réalisateur: David Perrier

Vidéos

À propos

Habiter le monde

Avec Habiter le monde, le philosophe Philippe Simay nous emmène à la découverte des habitats les plus singuliers de la planète, afin d’en découvrir le sens et d’en partager les richesses.

Détails

  • Catégorie : Documentaire
  • Année de production : 2015
  • Pays d'origine : France

GÉNÉRIQUE

  • narrateur: Philippe Simay
  • producteur: Estelle Mauriac
  • producteur: Fabienne Servan Schreiber
  • réalisateur: Olivier Lassu
  • réalisateur: Jacques Offre
  • réalisateur: David Perrier