En poursuivant votre navigation, vous en acceptez les conditions générales d'utilisation et notamment l'utilisation des cookies. Pour en savoir plus

X

Blogue TV5

Blogue TV5

retour aux blogues

Chacun son île rencontre

L'île de Lydiane St-Onge

ÉCRIT PAR : Lea Jessica Gauthier
PUBLIÉ LE : 16 septembre 2016

Dans le cadre de la série Chacun son île, nous avons rencontré 13 globe-trotteurs pour qui le voyage est un véritable mode de vie, et nous leur avons demandé de nous raconter leur île coup de coeur.

En 2013, Lydiane St-Onge décide de quitter sa carrière prometteuse de courtier immobilier, sa vie routinière et de vendre ses biens pour partir explorer la planète et aller au bout de ses rêves. Rapidement, les aventures de cette jeune femme pétillante qui se décrit comme une « nomade née », attirent l’attention de plus de 100 000 personnes sur les réseaux sociaux où elle écrit et documente ses expériences. Avec maintenant des chroniques à la télé, un site web pour conseiller les voyageurs, et son dernier bébé : le livre Lydiane autour du monde qui sera sur les tablettes dès février 2017, Lydiane est sans aucun doute une référence québécoise en matière de voyage sac au dos. Nous lui avons demandé quelle est son île coup de coeur… elle a choisi la Nouvelle-Calédonie, située en Océanie, dans les eaux du Pacifique, entre l’Australie et les îles Fidji… un archipel d’îles toutes différentes les unes des autres!

Pourquoi la Nouvelle-Calédonie est-elle ton île coup de coeur ?

J’ai découvert ce petit bijou d’île lorsque mes parents ont aussi fait comme moi et ont abandonné leur vie au Québec pour s’installer sur cette île. Je suis donc allée les visiter pour la première fois, il y a 2 ans et je suis tombée en amour avec cet endroit. Des eaux turquoises, translucides, riches en poissons et mammifères marins, un milieu peu touché par l’homme, le plus bel endroit où j’ai eu la chance de plonger dans ma vie, des collines verdoyantes où il existe encore des chevaux sauvages en liberté, des habitants parlant français et des locaux natifs (Kanaks) très accueillants et sympathiques, le paradis du Kite Surf, de la pêche en haute mer, de la plongée, du snorkeling et j’en passe. Mon séjour, qui au départ était prévu pour 3 semaines, a donc été allongé en 1 mois et demi ! Il y avait juste trop de choses à explorer ! C’est donc sans hésitation que j’y retournerais encore et encore. Même après toutes ces années à parcourir la planète, la Nouvelle-Calédonie maintient sa position dans mon palmarès des plus beaux endroits dans le monde !

HeapMedia40327

Quels sont les trois attraits à voir absolument sur cette île ?

1- Ouvéa : une île où il faut se rendre en avion depuis Nouméa, la capitale. Je n’ai qu’un mot : splendide ! Vous resteriez des heures assis sur la plage à regarder la mer ou à admirer les tortues, les poissons, les raies en faisant du snorkeling.

2- L’île des Pins : où des conifères côtoient les eaux turquoise, un contraste saisissant et complètement magique !

3- L’île principale est à voir au complet : louez une voiture et partez à la découverte de cette île et de ses paysages changeant en commençant par la charmante capitale où vous pourrez peut-être vous initier au Kite Surf ! N’oubliez pas vos souliers de randonnée et votre appareil photo ; de belles montagnes vous attendent avec des points de vue à couper le souffle !

As-tu une anecdote de ton voyage ?

Mes parents ont emménagé là-bas, car il y a une industrie qui engage énormément de mains-d’oeuvre québécoise. Ils étaient donc dans un quartier partagé avec environ 260 autres Québécois. Quand j’y suis arrivée en visite, j’ai demandé la permission d’organiser une soirée festive dans leur maison en invitant du même coup les Québécois habitant en Nouvelle-Calédonie. J’étais tellement impressionnée par le nombre de Québécois vivant au même endroit à l’autre bout de la planète que j’ai voulu trouver une façon de les rencontrer, et surtout qu’ils aient une occasion de tous se réunir même s’ils ne se connaissent pas nécessairement. Grâce à ma page Facebook, j’ai donc réussi à réunir 65 personnes dans la maison de mes parents là-bas et d’y faire une superbe soirée. Nous avons célébré le Québec avec des chansons et des plats typiques, et nous avons eu un plaisir fou ! 65 Québécois en Nouvelle-Calédonie dans une même maison, il faut le faire ! J’en garde encore de très bons souvenirs et de nouvelles amitiés.

HeapMedia40330

As-tu remarqué un élément culturel ou une tradition surprenante sur cette île ?

Premièrement, quand un étranger désire visiter une tribu, la coutume veut que l’étranger rencontre le grand chef afin de lui demander la permission et de lui offrir les cadeaux qui consistent en un ballot de tissus ainsi que des francs calédoniens. À ce moment, le grand chef pourra prendre sa décision et permettre ou non l’entrée.

De plus, l’igname (patate) est un légume sacré et lors de cérémonies importantes, il est convenu que les invités apportent des paniers d’ignames. Plus les patates sont grosses et plus le cadeau a de la valeur. Les Kanaks qui possèdent des champs d’ignames ont un statut social élevé.

Finalement,quand je posais une question à la communauté, souvent les habitants ne me répondaient pas… jusqu’à ce que je comprenne que lorsque la réponse est « oui », ils ne font que soulever les sourcils !

HeapMedia40328

Si tu avais une île à visiter où tu n’es jamais allée, laquelle choisirais-tu ?

Les îles Raja Ampat en Papouasie occidentale. Un endroit réputé pour la plongée ! De petites croisières avec à bord que des plongeurs expérimentés s’y rendent, car aucun aéroport et aucune route ne mène jusque-là. La plongée est supposément exceptionnelle, encore mieux que les Galápagos ou les Maldives ! Il me reste juste à acquérir un peu plus d’expérience comme plongeuse pour pouvoir m’y rendre !

Sur une île déserte, tu as le droit d’apporter 3 choses ; lesquelles ?

1- Mon copain. Nous vivrons d’amour et d’eau fraîche haha !

2- Ma soeur. Ensemble, peu importe les situations nous trouvons toujours un moyen d’en rire.

3- Mon Vitamix. Pour nous faire des smoothies avec tous les fruits trouvés tout en espérant qu’il fonctionne à l’énergie solaire… on peut rêver, non ?

Suivez les aventures de Lydiane St-Onge
Et vous, avez-vous déjà visité la Nouvelle-Calédonie ?
Chacun son île rencontre

Suggestion