*** Jeudi 21 septembre dès 7H jusqu'à vendredi 8H: programmation spéciale pour le tour du monde de la francophonie ***

X

Blogue TV5

Blogue TV5

retour aux blogues

TV5 minutes avec Véronique Rivest

ÉCRIT PAR : Lea Jessica Gauthier
PUBLIÉ LE : 19 novembre 2014

Comment devient-on sommelier? Ce n’est pas un métier commun dont les enfants rêvent, tel que pompier ou vétérinaire. Le titre de sommelier semble à la fois prétentieux et noble. Pourtant, le vin fait partie de nos évènements quotidiens les plus marquants.
Véronique Rivest, tout comme les autres enfants de son âge, ne pensait pas devenir la première femme à décrocher une deuxième place au Concours A.S.I. du Meilleur Sommelier du Monde à Tokyo. Et pourtant…

Depuis son premier emploi en restauration à l’âge de seize ans, elle a développé un intérêt particulier pour le vin, la gastronomie et le service. « Je suis hyper curieuse! Je ne pouvais pas me spécialiser dans un seul domaine, car tout m’intéressait. Lors de mes études en littérature moderne, je ne croyais pas devenir sommelière. Mais au fil des rencontres et de mes expériences, j’ai développé une véritable passion pour ce domaine. Et c’est là que j’ai réalisé que cela pouvait être un métier. » Le son de cloche est véritablement survenu lors de son séjour d’un an en France, où elle travailla chez un vigneron. Une année ne suffisait plus, elle y est resté 7 ans et a évolué notamment dans le domaine de la restauration, de la gestion et du service à la clientèle.

Au fil des ans, elle a remporté le titre de Meilleur Sommelier du Canada en 2006 et en 2012, a été nommée Femme du Vin 2007 à Paris, puis a décroché le prestigieux titre de Meilleur Sommelier des Amériques 2012. Après avoir obtenu une place dans le Top Douze en 2007 et en 2010, elle devient la première femme à faire un podium en obtenant la deuxième place au Concours du Meilleur Sommelier du Monde, à Tokyo en mars 2013. Elle a su se démarquer dans un milieu plutôt masculin, et même macho par moments. Aujourd’hui, après avoir atteint quelques-uns de ses objectifs, elle demeure sommelière à la carte, « coach » auprès des apprentis sommeliers et a même ouvert le tout nouveau Bar à vin Soif à Gatineau, sa ville d’origine. « Un autre projet que j’ai voulu mettre en place pour ne pas avoir de regrets. Mais évidemment, je n’ai pas encore mis une croix sur les concours ».

Au-delà de ces nombreux faits d’armes, Véronique est une communicatrice hors pair qui excelle dans l’art de transmettre tout naturellement sa passion pour le vin et les arts de la table. Chroniqueuse vin au journal Le Droit et à la radio de Radio-Canada à Ottawa, elle écrit aussi pour plusieurs magazines et participe à de nombreuses émissions à la télévision et à la radio. Elle nous rappelle que « tout le monde peut se prononcer sur le vin, il ne suffit pas de se laisser influencer par l’arrogance parfois du milieu. Il n’y a pas de science infuse. Le goût est loin d’être exact. Il faut se faire confiance et exprimer une opinion. Par contre, le plaisir croit avec la connaissance… »

HeapMedia9707

Sa carte des meilleurs vins? « Impossible d’y répondre. L’environnement joue un rôle très important dans la dégustation d’un vin. Ainsi, certains vins que j’avais goûtés lors d’évaluation ne me convenaient pas du tout, et parfois même des vins très dispendieux! Et il m’est arrivé de revivre l’expérience d’un vin dans un autre contexte, plus familier, avec des amis autour d’une bonne table et j’ai finalement adoré! Le goût est rapidement rattaché à ce qui nous entoure, les gens, les odeurs, la nourriture… et qui nous sommes, notre humeur, notre personnalité. J’apprécie la diversité, c’est la beauté de mon métier! »

Quelques données vinicoles en bref :
Selon les statistiques de l’OIV, l’IWSR et VINEXPO, la production mondiale se situe aux alentours des 281 Mhl en 2013, dont 164 Mhl dans l’Union européenne. Les États-Unis sont les premiers consommateurs mondiaux de vins, cependant il est à noter qu’en consommation par an et par habitant, la France reste en première position.

veroniquerivest.ca | soifbaravin.ca
Photos : Véronique Rivest

Suggestion