La grille horaire est ajustée à votre fuseau horaire [22H57 HE]. Vous pouvez changer de fuseau horaire à l'aide du bouton dans le coin à droite.

X

Blogue TV5

Blogue TV5

retour aux blogues

Bali

ÉCRIT PAR : Sophie Fouron
PUBLIÉ LE : 18 octobre 2016

J’ai eu un léger choc en arrivant à l’aéroport de Denpasar. Il faut dire qu’on débarquait d’Okinawa, île japonaise peu touristique (du moins pour les Occidentaux, on en reparlera).

En voyant la horde de grands blonds australiens à l’aéroport, j’ai craint une ‘cancunisation’ de Bali, étouffée et dénaturée par le tourisme de masse. Dieu merci, ils n’en sont pas là.

Les milliers de touristes qui affluent chaque année (bonjour les femmes célibataires fans de ‘Mange, Prie, Aime’ !) ont transformé le visage de l’île, mais pas (encore) son âme, si je puis dire.

Les traditions sont si profondément ancrées dans le quotidien des Balinais que l’île hindoue réussit à rester authentique tout en étant très touristique. Un exploit.

HeapMedia43361

Une jeune balinaise dépose des offrandes sur la plage, comme tous les matins.

Outre les rencontres formidables pour l’émission, nous avons profité de notre passage à Bali-la-magnifique pour filmer l’ouverture de la série. Vous l’avez vue ? Beaucoup d’eau, de parties du corps, un visage qui se transforme en île et tadam ! Ma tête qui sort de l’eau telle une sirène du dimanche. C’est un joli concept élaboré par notre directeur artistique et réalisateur, Étienne Deslières.

C’est surtout pour moi un souvenir de tournage impérissable: lever à 5h du matin direction plage du Blue Lagoon et filmer dans l’eau au lever du soleil. Olivier Cheneval, notre directeur photo, était sous l’eau avec la caméra submersible, tandis qu’Étienne m’empêchait de dériver pendant que je faisais l’étoile !

HeapMedia43362

Les valeureux Etienne Deslières et Olivier Cheneval n’ont pas peur de se mouiller pour tourner l’ouverture de la série. ;) Il est autour de 6h00 du matin (mais l’eau est bonne)

Je devais sortir ma tête élégamment de l’eau, regard au loin et cheveux placés. Inutile de vous dire qu’on a fait plusieurs prises et que l’eau salée n’est pas l’amie des yeux ouverts.

HeapMedia43360

Celle-là, c’est peut-être la 28e prise ;)

Je me sentais néanmoins en harmonie totale avec l’eau, l’horizon, les rochers et mes deux collègues motivés quand une désagréable marée de déchets nous a fait légèrement déchanter. Une vague de bouteilles de plastique, d’essence et autres substances non identifiées a envahi notre petite baie sans crier gare.

C’est comme si la réalité et les défis de Bali nous sautaient littéralement à la figure ! Une beauté époustouflante menacée par l’activité humaine incessante.

N’en demeure pas moins que chaque fois que je visionne l’ouverture de la série, je me rappelle la sérénité ressentie sur cette île et le sourire bienveillant des Balinais.

J’y retournerais demain matin, en prenant bien soin de ramasser mes déchets, bien sûr.

Mon périple
  • Okinawa – Séoul
  • Séoul- Denpasar, Bali
Et le retour…
  • Denpasar – Taipei
  • Taipei- Vancouver
  • Vancouver- Montréal #ouf

Suggestion